Soliloque

J'ai toujours voulu être ailleurs. Où que je sois, être ailleurs.

J'ai construit mon identité autour de cette possibilité : fuir.

La photographie est venue s’immiscer petit à petit dans ces fugues solitaires, tel un compagnon de route – ou peut-être un prétexte – qui m’aiderait à cartographier ces dérives.

D'un lieu à l'autre, aux abords d'une voie ferrée, au détour d'une place, au coin d'une rue, j'ai vu dans la figure de l'arbre isolé en milieu urbain un écho à ma solitude de voyageuse. Comme moi, ces arbres ne sont pas à leur place. Comme moi, ils cherchent à s'épanouir au milieu d'un environnement qui n'est pas le leur.

Soliloque est l'histoire singulière de ces individus dont j'ai croisé la route.